Les pleurs de bebe

Nous sommes bien souvent dépassés par les pleurs de nos bébés. Avec notre crapotte nous avons été éprouvés plus d'une fois, devant des pleurs incessantes. Rester zen en pensant que notre bébé n'est pas bien et qu'il refuse notre aide c'est dur ! J'ai bien souvent pleuré avec elle, ne sachant plus comment lui faire cesser ses cris. :(



Aletha Solter envisage une autre manière d'approche des pleurs des enfants. Et pour l'avoir pratiqué, on se sent soulagé, notre bébé se sent compris et libéré. On appelle ça la libération par les pleurs.
Un bébé a parfois besoin de pleurer, pour libérer ses tensions, frustrations, il n'a pas comme nous d'autres manières de les communiquer.

En pratique, par moment Héli refusait biberons, caresses, jeux... mais chouinait chouinait, et on ne savait pas exactement quoi faire. C'est souvent dans ces cas là qu'on insiste sur le biberon, la sieste etc... pour rationnaliser ces pleurs. Le bébé finit par accepter, sans s'être soulagé et apprend ainsi la compensation des frustrations par des substituts (manger, dormir etc...).
Dans ces moments là, je m'installe confortablement avec Héli que je tiens contre moi en lui laissant du mouvement mais sans la laisser partir, très vite son niveau de nervosité explose et peu à peu les pleurs diminuent jusqu'à ce qu'elle cesse complètement et retourne à ses occupations apaisée ou bien s'endort dans mes bras pour une petite sieste consolatrice.

Avec le temps j'ai appris à détecter ces moments et à ne plus insister sur de l'inutile. Et surtout avec le temps j'ai senti une libération pour moi aussi de la laisser pleurer, de ne pas l'obliger à se taire, et parfois j'en profite pour libérer mes propres tensions.
La relation n'en est que plus belle ensuite !

Pour en savoir plus, consultez le site awareparenting ou lisez le livre d'Aletha Solter : pleurs et colères des enfants et des bébés , aux éditions Jouvence.

Les Bonnes Adresses :

http://www.awareparenting.com/pleurs.htm

Aucun commentaire: